Code des Postes et des Communications électroniques

Toute personne qui, par la rupture des fils, par la dégradation des appareils ou par tout autre moyen, cause volontairement l’interruption des communications électroniques, est punie d’un emprisonnement de deux ans et d’une amende de 3 750 euros.

Code des Postes et des Communications électroniques

 

 

Articles juridiques associés :

Please fill the required fields*