Droit de l’Audiovisuel : Une assistante de production relaxée du délit d’escroquerie

Une assistante de production licenciée pour suspicion d’escroquerie au détriment de son employeur a finalement obtenu gain de cause. Ayant été relaxée des chefs de la poursuite pénale par un jugement du tribunal correctionnel de Paris rendu le 10 avril 2018, aujourd’hui définitif, son licenciement qui reposait sur le délit qui lui était reproché au […]