La clause de confidentialité a pour objet d’imposer au salarié de conserver certaines informations dont il pourrait avoir connaissance à l’occasion de l’exercice de ses fonctions. Elle est destinée à protéger les intérêts et le savoir-faire de l’entreprise en interdisant au salarié de divulguer certaines informations essentielles.

Toutefois ladite clause qui porterait sur l’ensemble des informations recueillies par le salarié à l’occasion de son activité professionnelle sans viser des informations de nature confidentielle n’est pas valable, car elle restreint de façon abusive la liberté du salarié.

Articles juridiques associés :

Please fill the required fields*