Le cloud  représente l’ensemble des services mutualisés, accessibles via internet, à la demande, payés à l’usage et, par extension, certaines des infrastructures sous-jacentes (datacenters notamment). Les services de stockage de documents en ligne, de messagerie en ligne ou de streaming vidéo sont des exemples de services cloud.

Les termes d’avoir d’informatique en nuage ne sont pas les plus usités par les entreprises actives sur le secteur du cloud, qui utilisent plutôt les termes de crédits cloud.

Les crédits cloud sont des offres d’essai qui prennent la forme d’allocations de services proposées par un fournisseur, octroyant un accès gratuit à un client dans un délai défini. En pratique, à la différence d’un essai gratuit, il s’agit d’une somme à dépenser sous forme de crédit sur facture octroyé avant usage

Articles juridiques associés :

Please fill the required fields*