Une décision de la Présidente de la CNIL qui énumère les manquements reprochés à l’organisme mis en cause ainsi que les mesures qu’il doit prendre, pour se mettre en conformité dans un délai fixé. À ce stade, la procédure de sanction n’est pas encore engagée. En cas de conformité dans le délai fixé, la procédure est clôturée. À défaut, la Présidente de la CNIL peut désigner un rapporteur qui pourra proposer à la formation restreinte de prononcer une sanction. La mise en demeure peut être rendue publique.

Articles juridiques associés :

Please fill the required fields*