Le partitionnement de données (clustering en anglais) est une méthode ayant pour but de diviser un ensemble de données en différents sous-ensembles homogènes, c’est-à-dire partageant des caractéristiques communes.

Articles juridiques associés :

Please fill the required fields*