Le recours en cassation devant le Conseil d’État, juridiction suprême de l’ordre administratif, n’est pas destiné à faire juger une nouvelle fois la totalité de l’affaire. Seuls un vice de forme, un vice de procédure, une erreur de droit ou une violation de la loi commis par les juges du fond (c’est-à-dire du tribunal administratif ou de la cour administrative d’appel) peuvent être invoqués devant le juge de cassation. En revanche, les appréciations de fait (sauf dénaturation) ne peuvent plus être discutées.

Articles juridiques associés :

Please fill the required fields*