Les puces RFID permettent d’identifier et de localiser des objets ou des personnes. Elles sont composées d’une micropuce (également dénommée étiquette ou tag) et d’une antenne qui dialoguent par ondes radio avec un lecteur, sur des distances pouvant aller de quelques centimètres à plusieurs dizaines de mètres. Pour les applications dans la grande distribution, leur coût est d’environ 5 centimes d’euros. D’autres puces communicantes, plus intelligentes ou plus petites font leur apparition avec l’avènement de l’internet des objets. Certains prototypes sont quasi invisibles (0,15 millimètre de côté et 7,5 micromètres d’épaisseur) alors que d’autres, d’une taille de 2 mm2, possèdent une capacité de stockage de 512 Ko (kilo-octets) et échangent des données à 10Mbps (méga bits par seconde).

Articles juridiques associés :

Please fill the required fields*